Parcours d'élèves... Adrian Rodriguez. De l'entreprise familiale à monter son propre business.


Dans ce portrait, nous sommes allés à la rencontre d'Adrian l'un de nos étudiants entrepreneurs. Adrian est tombé dans la marmite de l'entrepreneuriat lorsqu'il était petit.


Touche à tout. Curieux dans l'âme et toujours en quête de progresser, Adrian est un homme qui a marqué l'histoire de notre programme de formation Gestion Financière pour Entrepreneurs.


Et pour cause, il fut l'un des premiers à suivre cette formation en ligne.


Depuis nos échanges il a évolué dans ses projets. Passant de l'entreprise familiale à la création de son propre business. Pour nous une belle histoire. Pour lui le début d'une nouvelle ère.


Laissons place à notre échange avec Adrian Rodriguez.


#1 - Peux-tu nous raconter ton parcours ?


Toute ma jeunesse a été impacté par l’entreprise familiale. J’y travaillais au rythme des vacances scolaires.


J’ai baigné très jeune dans l’esprit d’entreprise. Une chose m’a marqué à l’époque ; la société produisait encore des plantes aquatiques, je rempotais les nouveaux plants et j’étais payé au pot.


C’était en plein été, sous les serres, tu vois le truc étouffant. Aucun de mes plants n’a survécu. Je n’ai pas été payé pour mon travail. J’avais moins de 10 ans.


Au-delà du pourquoi de comment les plants sont morts, ce fut avant tout une drôle d’expérience, car j’avais réalisé qu’on pouvait beaucoup travailler pour rien.


Depuis cette aventure, l’entreprise a quitté le marché des plantes aquatiques et s’est spécialisée dans la vente de livres d’occasions sur internet, en 2000.



J’étais alors adolescent. J’ai découvert en même temps le monde d'internet et ses possibilités.


Le principe de négoce était simple : on saisit un livre dans une base de données, on le met en ligne sur la toile, et on attend qu’il se vende. Une fois vendu, on le récupère à son emplacement, on l’emballe et on l’expédie.


Aujourd’hui encore, l’entreprise vend des livres enregistrés il y a presque 20 ans. À la différence de la production de plantes, qui pouvait être dur et sans résultats, cette activité de “j’attend et j’encaisse” présentait une autre manière de générer du cash.


J’ai participé au projet à temps plein de 2012 à 2019. J’ai organisé l’aménagement des nouveaux locaux, superviser la gestion administrative, financière et juridique du groupe. J’ai également ouvert de nouveaux canaux de vente et développé le système d’informations.


Ce dernier point m’a ouvert les yeux sur la manière de gérer une entreprise et sur les outils que l’on pouvait mettre en place. En présentant mon travail sur les outils décisionnels de l’entreprise aux partenaires (banques et prestataires), ils ont montré un vif intérêt. J’ai pourtant seulement modernisé les outils de pilotage à partir de données de différentes sources.


Ayant détecté ce besoin avec du potentiel, et en étant en désaccord sur l’orientation à donner à l’entreprise, je décide de quitter le navire familial pour tenter une nouvelle expérience avec Data BI.


#2 - Alors qu’est-ce que Data BI et quelle est sa mission ? 🚀


Dans Data BI, il y a data et BI (acronyme de business intelligence). La business intelligence est la capacité à résoudre des problème d’affaires.


Pour cela, je dois m’appuyer sur des datas. Facile non ? Ok, c’est pas nouveau, mais la montée en puissance des ordinateurs grand public ont rendu ces outils accessibles à tous.


Je pense notamment aux leaders Power BI et Qlik Sense. L’idée principale est de moderniser les outils décisionnels des TPE/PME. Elles n’ont pas forcément les ressources en internes pour cela. Pas forcément financières mais je pense plus en terme de vision.


Je vois des solutions propriétaires de type EBP ou SAGE, qui ne peuvent pas s’adapter à tous les métiers. Je vois également des solutions maisons sous tableur Excel ou Google Sheet qui ont souvent besoin d’être professionnalisé. Notamment pour la gestion des modèles de données et pour la data visualisation.











#3 - À quoi ressemble ton quotidien d’entrepreneur ?


Je n’ai pas encore de train-train quotidien, j’espère d’ailleurs que je n’en aurai pas, que je saurai déléguer et relever de nouveaux challenges !


Pour le moment, je suis en pleine phase de création. Je me dois de trouver le bon vocabulaire pour atteindre mon public cible. Je teste également mon offre afin de réorienter quelques détails en fonction des vrais besoins.


Au fond, je cherche juste à ce que ce projet corresponde à mon profil, à savoir un technicien/ingénieur/entrepreneur. Je ne me vois pas trop m’orienter vers du coaching ou du blogging.


Peut-être un jour, nous en reparlerons.


#4 - Peux-tu nous partager une stratégie business qui a bien marché dans ton entreprise ?


Alors je vais te donner un exemple hyper concret. Pour cela on va retourner dans l’entreprise familiale.


L’année dernière, on me demande de trouver du chiffre d’affaires. L’entreprise dispose de trois outils de ventes :


  • Lieu touristique (ouverture du stock de livres au grand public)

  • Places de marchés (amazon, rakuten, abebooks, …)

  • Site de vente en ligne (le-livre.fr)


Le lieu touristique, énorme potentiel, mais le public ne comprend pas trop de quoi il s’agit et la fréquentation reste limitée.


J’apporte des solutions qui ne sont pas choisies. Je ne peux pas agir sur cet outil.


J’ouvre 2 nouvelles places de marché : une qui fait flop, l’autre qui marche bien mais qui absorbe une partie des ventes d’autres places de marché.


Je constate que cet outil plafonne. De plus, nous ne sommes pas maîtres du jeu, car les acheteurs ne sont pas nos clients et on peut se faire sortir n’importe quand.


Il ne me reste que notre site web, qui génère entre 80 et 100 commandes/mois et 15 000 utilisateurs début 2018. Je discute avec mon prestataire, on est convaincu tous les deux (seulement nous) qu’il y a quelque chose à faire avec ce site.


Fin 2017 et début 2018, on fait de gros travaux dessus : amélioration du design et UX, réponses aux exigences de google, notamment sur les aspects mobiles, sécurité et balises, et enfin correction de bugs majeurs.


On publie la nouvelle version du site marchand en juillet 2018. Et comme une capture d’écran parle plus qu’un long discours, je te laisse juger par toi-même :




Sympa comme évolution !


#5 - Pourquoi as-tu cherché à te former en Gestion Financière ?

Comme tu l’as compris, c’était compliqué pour l’entreprise en 2017 et 2018. Nous avons eu des problèmes parce que nous étions en “dette technologique”.


J’ai cherché à comprendre pourquoi tel ou tel investissement n’avait pas été fait plus tôt. C’est pour cela que j’ai cherché à me former en gestion financière. J’ai cherché à savoir pourquoi et comment je pouvais faire mieux de ce point de vue. Comprendre les ratios de gestion et surtout comprendre un bilan et un compte de résultat. J’ai travaillé sur la modélisation financière. J’ai ainsi repris tous les historiques des résultats depuis 2001, et j’ai compris d'où venait le problème.


#6 - Qu’est-ce la formation les geeks des chiffres t’a apporté concrètement au quotidien et qu’est-ce que tu as le plus aimé dans ton expérience d’apprentissage ?


La formation, même si je l’avoue, je ne l’ai pas encore fini, m’a apporté toute la théorie. Des choses que l’expert comptable ne peut pas forcément se permettre de m’apprendre. J’ai complété avec lui sur des points spécifique liés à notre activité. Ce qui me permettait également de le challenger.


J’ai adoré la bande son des vidéos et la pêche de Nicolas.


#7 - Tu utilises quels outils pour gérer ta comptabilité et tes finances ?


Banque en ligne pour la gestion du quotidien (ils sont bien meilleurs) et banque classique pour tout ce qui est investissement. Pour les tableaux de bord, j’utilise Power BI


#8 - As-tu un conseil à partager aux entrepreneurs ?


Juste un truc hyper important.


Faire en sorte d’avoir un projet compatible avec son profil. Cela implique de bien se connaître.


#9 - Quels sont les projets à venir avec ton entreprise ?


Premièrement la faire démarrer correctement et être reconnu dans le milieu. En suivant, en faire une agence data qui n’a pas besoin de moi pour tourner.


Merci à toi Adrian. Et force à toi pour la suite !


Linkedin : Adrian Rodriguez

Site web : Databi.fr


👉 Si vous aussi vous souhaitez maitriser les chiffres de votre entreprise consultez notre formation dédiée aux entrepreneurs : Formation Gestion Financière pour Entrepreneurs.


 9, Rue du 4 Septembre , 75002 Paris 

☎️  : 01 48 30 12 32 

Copyright : 2020 SAS Nisop - Tous droits réservés - OF enregistré sous le n° d'activité 11 75 51616 75 - Tél : 01 48 30 12 32

Charte de Confidentialité RGPD

 Conditions Générales de Vente (CGV)

Conditions Générales d'utilisation (CGU)